Avec les températures qui se sont bien refroidies ces derniers jours, il est temps de ressortir les tricots bien douillets. C’est bien le seul plaisir que je trouve au mois de novembre…

Vous l’aurez compris, c’est un tricot que je vous dévoile aujourd’hui : le Pull Roma d’Huguette Paillettes.

J’étais tombée sous le charme de ce pull, alliant un pull douillet au mélange de différents points de tricot. Des côtes, du point de riz, et tout un jeu de torsades… Cela me surprend même que l’on ne voie pas tant de versions que cela sur la blogosphères ou sur Intagram.

Pull Roma 5

Le pull d’Huguette Paillettes utilise un fil Drops Brushed Alapaca Silk tricoté en double. J’avais tricoté un Il Grande Favorito dans cette qualité de laine, et bien que j’avais aimé le rendu, je trouve qu’il ne vieillit pas si bien que ça dans le temps… Il me fallait donc trouver une alternative à ce fil. Et ça tombait bien, puisque j’avais aperçu une version du Pull Roma tricotée en Drops Air. Un fil similaire au Drops Cloud, dans lequel j’avais tricoté le Cardigan Claudette de ma maman. Mon choix s’est donc porté pour de la laine Drops Air, coloris naturel. Une couleur qui me paraissait idéale pour sublimer les différents points de tricot de ce pull.

Les explications d’Huguette Paillettes sont claires et bien détaillées. Le patron est indiqué pour quatre tailles du XS au L, j’ai choisi la taille la plus petite pour minimiser le côté oversize.

Le dos et le devant se tricotent séparément, du bas vers le haut. Mais comme à mon habitude, j’ai enchainé le devant et le dos d’un seul tenant, pour le tricoter avec mes aiguilles circulaires, et ainsi éviter les coutures.

En suivant les explications, je ne retrouvais pas exactement le rendu du pull porté par Huguettes Paillettes pour présenter son modèle. J’ai donc modifié les grandes torsades, en faisant ma torsade, comme sur le patron, tous les 24 rangs, et en rajoutant une nouvelle torsade, 4 rangs plus tard, et ce sur tout le long du pull, et sur les manches. Ainsi, le motif est réalisé sur 28 rangs. Je ne sais pas si je suis claire…

Pourtant tricoté avec des aiguilles n°5, il n’avance pas vite. Il faut avouer qu’entre le point de riz, les petites torsades et les grandes torsades, il faut du temps et de la concentration pour tricoter ce pull Roma. Le genre de tricot à éviter pour les cafés tricot, où l’erreur d’inattention est quasiment inévitable.

Commencé en janvier, je ne compte pas le temps que j’ai passé dessus. Bien que l’ayant mis de côté pour tricoter d’autres projets, il aura finalement été terminé en septembre. On n’était pas loin du projet boulet, vu le temps qu’il a passé sur mes aiguilles. J’étais contente de le voir prendre fin, même si je vous assure, j’ai aimé le tricoter. Et la patience a été récompensée, puisque j’adore le rendu, et sa douceur.

Pull Roma 1

Pull Roma 2

Pull roma 3

Pull Roma 4

Pull Roma dos

Le pull est finalement plus long que je le voulais. Il s’est allongé au blocage et donne ainsi un autre style que ce que j’avais imaginé au départ. Mais sa douceur est telle que je sens que je vais adorer le porter cet hiver. Le pull idéal pour coocooner.

Et vous ? qu’en pensez-vous ? Vous n’auriez pas envie de vous lover dedans ?

Pull Roma 6

 


Petit récap : 


Mes autres tricots