Prémices et Kaléidoscope, deux noms qui de prime à bord n’ont rien avoir ensemble et pourtant…

C’est mon dernier tricot qui les a réuni…

Prémices, c’est le nom d’un châle créé par Mamie-Thé, alias Bergamote et Citron, dans le cadre du chalenge de l’Echeveau solidaire.  Cette opération de l’Association MASFD regroupe un collectif de designers tricot, qui chacun leur tour, propose un patron, dont les bénéfices sont reversés sur une période donnée à la “Lutte contre la dyspasie fibreuse”. Une belle façon de recueillir des dons et de faire avancer la recherche sur cette maladie génétique rare.

Kaléidoscope, c’est le nom de mon Echeveau de qualité Fino Simple, laine teinte à la main de Julie Asselin, déniché à l’AEF 2018 (à savoir le Salon de l’Aiguille en Fête, pour les moins avertis). Un mélange de Mérino, Cachemire et Soie, d’une extrême douceur. J’ai craqué sur toutes les touches de couleurs dans ce blanc cassé. J’ai pris un écheveau, sans vraiment savoir ce que j’en ferais, un châle surement, mais lequel ?

Le printemps arrivant, j’ai voulu tricoter un peu autre chose que des pulls. Et pourquoi pas un châle, histoire de mettre les belles laines achetées à l’AEF sur mes aiguilles…

Me voici donc partie, à la recherche d’un châle pouvant se tricoter avec un seul écheveau, pour utiliser mon Echeveau de Julie Asselin. Un modèle qui se marierait avec les jolies nuances de ma laine.

Premices entier

Et voici, que je tombe sur le châle Prémices de Mamie-Thé, qui propose deux versions, l’une se tricotant avec deux écheveaux différents, et la seconde ne nécessitant qu’un seul écheveau. Une jolie dentelle faisant apparaitre comme de petites fleurs, puis une bordure plus graphique, finissant le châle avec de très légers picots. Il n’en fallait pas plus pour me convaincre, et en faire immédiatement l’acquisition, l’occasion également de faire un don à l’association via l’opération de l’Echeveau solidaire.

Le châle construit en forme de croissant de lune, se commence en son centre. Les explications sont claires et très bien détaillées. J’ai d’abord suivi la version avec un écheveau, mais au fur et à mesure que mon châle grandissait, je me rendais compte, que la laine ne baissait pas tant que ça. Ne voulant pas me retrouver avec de grands restes de laine, j’ai décidé de suivre la version deux écheveaux jusqu’à la bordure. J’ai finalement suivi cette version jusqu’à la fin des explications, bordure comprise. Ainsi, j’ai pu terminer la version deux écheveaux, avec un seul écheveau, en deux semaines tout rond. Et j’ai eu chaud, puisqu’il ne me restait que quelques mètres de laine, après avoir rabattu mes mailles, je n’aurai pas pu faire un rang de plus !

Une fois boqué, mon châle se révèle être une merveille de douceur. Un châle, juste comme je le voulais, assez grand pour faire le tour de mon cou, mais pas trop pour être porté pendant les beaux jours : en fin de soirée quand la fraicheur tombe, ou pour prendre l’avion et éviter que la clim n’atterrisse directe dans mon cou.

Premices détail

Prémices 1

Premices 2

Premices 5

Premices 4

Je l’aime tellement que je vais surement en faire une seconde version, que je vois bien tricotée dans un gradient cette fois. D’ailleurs Mamie Thé, vient de lancer un deuxième KAL sur Ravelry, jusqu’au 15 septembre 2018. Donc, si vous voulez vous lancer à votre tour, ce que je ne peux que vous conseiller, c’est l’occasion où jamais. Vous pourrez profiter de ce nouveau KAL pour partager votre avancée, et poser toutes vos questions à la créatrice.


Petit récap :


Mes autres tricots