Pas très envie de coudre ces derniers temps, c’est pourquoi je n’ai pas publié grand chose ces dernières semaines. Mais j’ai quand même réussi à rayer une ligne de ma to-do liste, même si j’en ai rajouté pas mal depuis, mais ceci est une autre histoire !

Devenant de plus en plus allergique au produits ménagers du commerce (quinte de toux, gorge irritée…), je me suis mise peu à peu aux produits naturels. Vinaigre blanc, savon noir, bicarbonate de soude… ont envahis ma maison, même si quelques irréductibles squattent encore mes placards. Les fameuses lingettes désinfectantes jetables sont tellement pratiques… même si depuis un moment je me disais qu’il était contradictoire d’utiliser des produits naturels pour faire mon ménage, tout en continuant de me servir de ces lingettes si pratiques qui atterrissaient tout droit dans la poubelle.

Jusqu’au jour où j’ai trouvé la solution sur Pinterest : faire mes lingettes moi-même ! En plus, de cette façon, je sais exactement ce qu’il y a dedans.

Et tant qu’à faire des lingettes soi-même, autant pousser le côté écolo jusqu’au bout en les faisant récup’. Ca tombe bien, j’ai un drap qui traine depuis plusieurs années dans le fond d’une armoire… Restait plus qu’à le découper au format de la boite (récup’ elle aussi) où je voulais stocker mes lingettes.

lingettes 5

Pour éviter qu’elles ne s’effilochent, je les ai surfilées avec des fins de bobines et de canettes dont je n’avais plus l’utilité. Comme ça, j’ai même pu récupérer des canettes vides pour mes futurs projets.

lingettes 4

lingettes 3

Les lingettes seules ne servant pas à grand chose, j’y ai ajouté la préparation trouvée sur Pinterest :

  • 1 tasse d’eau
  • 1 tasse de vinaigre blanc
  • 10 gouttes d’huile essentielle de tea tree
  • 10 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus radié
  • 10 gouttes d’huile essentielle de lavande

lingettes 6

lingettes 1

Résultat : après les avoir utiliser plusieurs fois, je suis super contente de mes lingettes. Elles sont efficaces et sentent bon, sans que leur parfum ne me gêne, c’est dire ! Même après quelques semaines, les lingettes restent humides, sans pour autant sentir l’humidité. Et je trouve même, qu’elles restent imbibées plus longtemps lors de l’utilisation que celles du commerce.

J’ai été jusqu’à les utiliser à mon boulot (le ménage y étant fait très sommairement et surtout pas souvent), histoire de désinfecter mon bureau lors de ma super crève de la semaine dernière.

Il a juste fallut changer un peu les habitudes, et ôter le vieux réflexe de les jeter après usage… mais les faire sécher avant de les mettre dans le bac à linge pour les laver.

 


Edit du 02 novembre 2016

Après deux ans d'utilisation, je n'utilise plus que mes lingettes lavables. Les lingettes jetables ont disparu de la maison. Même Monsieur, assez récalcitrant aux produits écolo, les utilise de temps en temps.

Après de nombreux lavages, certaines sont un peu tachées, mais elles sont toujours aussi efficaces. Je modifie de temps en temps les huiles essentielles et/ou leur proportion en fonction de la saison ou de mon humeur. De plus, j'en avais cousu suffisamment, une quinzaine je crois, pour permettre un bon roulement et ne jamais être à cours de lingettes propres.

J'en suis tellement contente, que j'ai étendu la démarche des lingettes lavables, en me cousant sur le même principe des lingettes démaquillantes.