Les bricoles de l'arsouille

16 mai 2017

Robe Arum #1

A la sortie du patron, j'ai tout de suite craqué sur la robe Arum de Deer and Doe. Une robe simple mais seyante, à la fois élégante et décontractée.

Arum bleu 3.JPG

Arum est d'une simplicité déconcertante : pas de pinces, pas de fermetures, ni de boutonnières.... un devant d'un seul tenant, et des découpes princesses dans le dos qui soulignent la féminité de la robe.

Les explications sont claires, mais la couture est si aisée qu'on pourrait s'en passer. Bref, un projet simple et rapide, sans prise de tête.

J'ai choisi un tissu en coton léger et souple (eh oui je sais, j'ai encore de gros efforts à faire sur le nom des tissus...) déniché sur le site internet de La Maison Victor. Il a le mérite d'avoir un joli tombé et de ne pas trop se froisser.

Arum bleu 4.JPG

Une fois de plus, j'ai suivi le tableau des tailles et coupé la robe en taille 42, mais je n'aurais pas du ! La robe s’avère beaucoup trop large. J’ai vraiment un problème avec les tailles…. Même en retaillant 2 cm de chaque côté, soit 8 cm au total, je la trouve encore trop large. Et impossible de recouper une taille en dessous dans mon tissu. Cela m'apprendra à ne pas faire de toile ! J’ai l’impression d’être dans un sac à patates… de plus l’encolure a tendance à bailler, ce qui accentue la sensation d’inconfort.

Impression qui disparait quand je la porte avec une ceinture, même si l'intéret de cette robe est justement de la porter sans ceinture... Au moins, je suis plus à l'aise en la portant ainsi, et j'ai hâte que le soleil s'installe pour la porter à nouveau plus souvent.

Arum ceinturée 0.JPG

Arum ceinturée 2.JPG

Arum ceinturée 3.JPG

J’ai rallongé les manches de 2-3 cm, mais cela n’a aucun intérêt car de cette façon les manches tombent pil poil au creux du coude et se froissent inutilement.

Arum ceinturée 5.JPG

J'ai bien l'intention de refaire une nouvelle robe Arum, mais dans une version plus ajustée... et sans ceinture...

 


Patron : Robe Arum, Deer and Doe

Tissu : La Maison Victor


Mes autres cousettes Deer and Doe


 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par larsouille à 19:43 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


04 mai 2017

Pull Breathing Space

J'avais repéré ce modèle depuis un long moment, littéralement tombée sous le charme de son originalité. C'est l'exemple même de ce qui me motive à tricoter : ne pas avoir les mêmes pulls que tout le monde... Vous l'aurez compris, aujourd'hui je vais vous parler tricot, et plus précisément de mon Breathing Space, un patron de Veera Välimäki.

Breathing space.JPG

Le patron est resté longtemps en tête de ma to do list. Son originalité me plaisait vraiment, mais les rangs raccourcis me faisaient peur... jusqu'au jour où lainamourée a lancé un KAL sur Ravelry. KAL, traduisez Knitting ALong, soit un groupe de personnes tricotant un même projet en même temps, permettant ainsi de découvrir les avancées de chacun, mais surtout de se motiver et de s'entraider les uns les autres.

Tellement fan de ce modèle que j'ai voulu choisir de belles laines pour le mettre en valeur. A la recherche du combo idéal, mon choix s'est porté sur de la laine Malabrigo Sock coloris African Violet en couleur principale, couplée à de la laine Madelinetosh Sock coloris Modern Fair Isle, un blanc cassé agrémenté de speackles, pour les rayures.

Breathing space face.JPG

Breathing Space 5.JPG

Breathing space 3.JPG

Un patron en anglais facile à suivre. Les débuts se sont passés sans encombre, jusqu'au moment où je me suis rendue compte que je n'obtenais pas du tout la bonne taille... J'avais pourtant fait un échantillon... Après avoir détricoté et recommencé, j'était bien partie dans ma lancée, jusqu'aux rangs raccourcis, et là ce fut le drame ! non, j'éxagère... à peine... quand je dis que les rangs racourcis, c'est vraiment pas mon fort !

Malgré des débuts prometteurs, ces déconvenues m'ont poussées à mettre ce tricot de côté... j'ai vite compris qu'il me fallait un projet plus facile, sans prise de tête, si je ne voulais pas trop m'éloigner de mes aiguilles... me voilà donc partie dans la réalisation de mon Il Grande Favorito, dont le kal m'a permis de découvrir la méthode des mailles jumelles pour réussir mes rangs racourcis. La méthode testée et approuvée, me voilà reboustée pour attaquer de nouveau mon Breathing Space.

Breathing space 2.JPG

Breathing space 8.JPG

Je suis repartie de zéro, après avoir à nouveau tout détricoté, histoire d'oublier mes précédents déboires. Et là, tout s'est beaucoup mieux passé, les rangs racourcis se sont enchainés avec un résultat plus harmonieux, même si je dois avouer que vers la fin, les rangs commençaient à me paraître interminables... 

Pour ne pas me retrouver à court de laine constrastante pour les rayures des manches, j'ai pesé la laine restante une fois le corps terminé, puis régulièrement au fur et à mesure de l'avancement des manches que j'ai tricoté l'une après l'autre. De cette façon, j'ai pu faire un maximum de rayures sur les manches.

Je l'ai volontairement voulu court et moins ample que le modèle initial en réduisant le nombre d'augmentations. Tricoté entièrement sur aiguilles circulaires, il a le mérite de n'avoir aucune couture. J'aurais mis du temps, mais je serais finalement venue à bout de ce pull, qui depuis qu'il est terminé et bloqué, ne quitte plus mes épaules.

Breathing space 4.JPG

Et vous que pensez vous de mon nouveau pull ?

 


Petit récap :

  • Patron : Breathing Space de Veera Valimaki
  • Laine : 2 écheveaux de laine Malabrigo Sock coloris African Violet et 1 écheveau de laine Madelinetosh Sock, coloris Modern Fair Isle
  • Aiguilles circulaires n°3

 Mes autres tricots


 

 

Enregistrer

Posté par larsouille à 07:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

19 avril 2017

Blouse Cézembre #2

Après plusieurs semaines d'inactivité sur le blog, je vais essayer de rattraper le retard accumulé dans la publication de mes tricots et cousettes.

Le printemps s'installe, l'occasion de ressortir des tenues plus légères, et notamment ma blouse cezembre cousue l'an passé. Ce modèle que j'affectionne particulièrement par sa construction originale et par sa couture aisée, est aussi agréable à coudre qu'à porter...

Cezembre rouge.JPG

Aussitôt ma première blouse Cezembre cousue, je pensais déjà à la version suivante. Pour se faire, j'ai choisi un tissu de type suédine, acheté lors du destockage d'une couturière rémoise, qui a malheureusement le défaut de se froisser rapidement...

Cousue cette fois-ci en taille 40 (une taille de moins qui fait toute la différence), les manches ont été racourcies pour tenir dans mon coupon de tissu. Comme pour la première, j'ai remplacé le biais d'encolure par une parementure, cousue à la main, tout comme les parementures du bas de la blouse.

Cezembre rouge face.JPG

Cezembre rouge côté.JPG

Cezembre rouge dos.JPG

Largement portée depuis qu'elle a été cousue, je peux dire que je l'adore. Ce patron d'Anne Kerdiles est vraiment une petite pépite.

 


Mes autres coutures


 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

10 mars 2017

Pantalon Dalton et sa Brassière assortie

Ca faisait un moment que je n'avais pas cousu un peu de layette...

Donc quand une copine m'a appris qu'elle était enceinte d'un petit garçon, j'ai sauté sur l'occasion.

Pantalon Dalton et Brassière Phildar

Cette fois-ci, j'ai eu envie de changer un peu du Sarouel Pop des Irrésistibles à Coudre 0-3 ans cousu à maintes reprises, et ai jeté mon dévolu sur le pantalon Dalton de La Maison Victor, Edition 3 Automne 2014, magazine dont je suis devenue une grande fan.

Un patron comme je les aime : simple mais qui ne manque pas d'originalité... Les explications sont claires, et le pantalon, cousu en taille 74 cm, prend forme facilement et rapidement. Un pur bonheur !

Pour les tissus, j'ai pioché dans mon stock de chutes de tissu. Et oui, coudre de la layette est un moyen idéal pour écouler les chutes de tissu... Donc vous reconnaitrez surement le tissu en coton coloré déjà utilisé pour un ensemble bébé, et pour le reste j'ai utilisé du jersey bordeaux à la place du bord-côte préconisé.

De face : Pantalon Dalton.JPG

Et de dos :Pantalon Dalton dos.JPG

DSCF1501.JPG

Pour compléter la tenue, j'ai opté pour un peu de tricot. L'occasion de sortir de son étagère mon livre phildar " Doux et Naturel " et de tester le modèle Pull n°23 mais en n'utilisant qu'une couleur et donc sans faire le motif en jacquard, le pantalon étant déjà assez chargé. La laine est une laine 100 % synthétique, choisie dans mon stock, qui ne risque pas de piquer la peau fragile de bébé. Le modèle est simple et les explications claires.

Brassière phildar.JPG

Finalement, je n'ai pas pu offrir a tenue à ladite copine, ne l'ayant pas vu depuis la naissance de son bébé. Mais cet ensemble n'est pas perdu pour autant car il va partir prochainement en Thailande, pour vétir le petit-fils d'une ancienne collègue de ma maman.

 


Mes autres réalisations pour bébés


 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

20 février 2017

Il Grande Favorito

Après plus de deux mois d'inactivité sur le blog, je reviens pour vous présenter le dernier pull tombé de mes aiguilles, j'ai nommé Il Grande Favorito, patron d'Isabell Kraemer.

Une fois n’est pas coutume, j’ai connu un vide tricotesque…  ayant débuté un projet dans l’attente d’un kal, projet pas très adapté à la saison, et surtout tricoté dans un contexte pas très facile pour moi personnellement, je l’ai de plus en plus délaissé au point de le mettre de côté, pour finalement commencer mon Breathing Space et ainsi valider ma participation au kal organisé par lainamourée. Mais là aussi, ça ne devait pas être le bon moment, car après des débuts prometteurs, je l’ai finalement délaissé lui aussi après avoir rencontré quelques difficultés lors des rangs raccourcis, toujours eux !!!

Pour ne pas trop me détourner du tricot, il me fallait donc un projet facile, sans prise de tête. Un de ceux où les mailles s’enchainent sans avoir besoin de trop réfléchir. C'est dans cet esprit que je suis partie à la recherche d’un nouveau patron pouvant correspondre à mon stock de 10 pelotes de laine de Brushed Alpaga Silk de Drops, achetées l’année dernière pour un projet bien précis, qui ne me plait aujourd'hui.

Quand j’ai vu Maryline tricoter un Il grande favorito, dans cette même laine mais dans un coloris différent, lors d’un de nos cafés tricot, j’ai adoré le rendu. Un pull à l'apparence classique mais avec le petit détail qui fait la différence, un dos légérèment plus long que le devant. J'ai aussitôt décidé de me lancer dans le même projet. En plus, au même moment, encoreuneétoile lançait un kal sur Instagram pour réaliser ce pull. C’était l’occasion où jamais de m’y mettre.

Il Grande Favorito Face.JPG

Après avoir tricoté mon échantillon ave deux brins de laine, avec au résultat un nombre de mailles différent, comme d’habitude, je me suis torturé les neurones pour tenter de trouver la bonne taille, et est finalement décidé de tricoter la 3ème taille.

Le patron est très clair et les mailles s’enchainent avec simplicité. Il faut dire que tricoter avec des aiguilles n°6 à l’avantage d’avancer très vite, au point que je n’ai même pas vu passer les 34 cm de jersey tricotés en rond, et ce en quelques soirs.

Il Grande Favorito.JPG

Il Grande Favorito Côté.JPG

Il Grande Favorito Dos.JPG

Pour les rangs raccourcis, j’ai suivi le conseil de encoreuneétoile, qui parlait de la méthode des mailles jumelles, avec une vidéo bien détaillée sur Intheloop. Et pour une fois, mes rangs raccourcis sont nickels, aucune démarcation ! je n’ose encore y croire !  je crois que dorénavant, je n’utiliserais plus que cette méthode.

Il Grande Favorito Rangs RAccourcis.JPG

Les manches et l'encolure se sont enchainées avec tout autant de facilité. Mon pull est tombé de mes aiguilles en moins de quatre semaines.

Seul hic, dû une étourderie de ma part, je n'ai pas fini mes deux manches de la même façon. En effet, sur la première manche, j'ai bien tricoté des côtes 2/2 comme indiqué sur le patron, sauf que sur la deuxième manche, j'ai tricoté des côtes 1/1. J'aurais bien détricoté, mais c'est qu'avec cette laine, c'est quasi mission impossible... elle est tellement duveteuse que ça aurait surement provoquer un massacre et il était hors de question de tout couper ! Alors j'ai laissé mes manches telles quel. Surtout que ça ne se voyait pas beaucoup avant le blocage, et après blocage ça se voit encore moins. Et puis, au pire, n dira que c'est ma petite touche personnelle...

Il Grande Favorito MAnches.JPG

Je suis ravie de mon nouveau pull, j'adore sa couleur flashy, et son côté tout douveteux. Et pour de l'alapaca, cette laine est tellement douce, qu'elle ne me pique pas... Je le porte tellement souvent que je pense qu'il y aura surement une seconde version. Reste à choisir la laine et la couleur...

 


 

Petit Récap :


Mes autres tricots


 

Enregistrer

Posté par larsouille à 07:59 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


09 décembre 2016

1001 perles dans une chemise

Ca y'est, moi aussi j'ai ma jupe 1001 perles.

1001perles.JPG

Ce fabuleux patron d'Ivanne S, est une vraie perle, puisque déclinable à l'infinie...

Pour ma première tentative, j'ai opté pour une version récup. En effet, j'avais depuis un moment une chemise en jean de mon père au col élimé qui attendait une nouvelle vie. Après plusieurs idées vaines de recyclage, j'y ai enfin vu le projet idéal : une jupe 1001 perles.

1001perles avant apres.jpg

Au départ, je voulais faire la version A, avec poches, mais impossible à caser dans la chemise. Je me suis donc adaptée au maximum.

Le dos de le jupe, partie la plus large a été coupée dans le dos de la chemise, et le devant de la jupe dans le devant de la chemise en conservant la patte de boutonnage et les poches, et la ceinture a été coupée dans une manche...

Après tout ça, il ne reste pas grand chose de la chemise, à part une manche et le col usé.

J'ai préféré couper la doulure de la ceinture dans une chute de tissu fleuri, plûtot que dans la deuxième manche, histoire de lui donner une petite touche de couleur. De plus, j'ai cousu la patte de boutonnage avec un point invisible à la main pour éviter les petits désagréments de courants d'air ou tout simplement éviter qu'elle ne s'ouvre et ne dévoile certaines parties de mon anatomie.

Ayant réalisé la version la plus basique, version A sans poches, je n'ai pas rencontré de difficultés particulières. Il faut dire que les explications d'Ivanne S sont très détaillées.

DSCF1488.JPG

1001perles 1.JPG

1001perles ceinture dos.JPG

1001perles 3.JPG

1001perles 2.JPG

En suivant le guide des tailles, j'ai cousu une taille 38 sans ajustements, et elle me va nickel. Je l'ai juste rallongé de 2 centimètres pour être plus à l'aise mais surtout pour qu'elle soit boulot-compatible.

Elle n'a rien a voir avec la version que j'avais imaginé, mais le résultat est encore mieux. Finalement j'aime bien les poches plaquées conservées de la chemise, qui lui donnent une pointe d'originalité.

Elle est super confortable, notamment grâce à la ceinture élastiquée dans le dos.

Que dire de plus à part que je suis ravie de ma jupe, au point que je pense déjà à ma prochaine version. J'ai déjà le tissu, un coupon de tissu brillant de style chinois (je ne sais pas comment ça s'appelle) que je pense coudre pour les fêtes. Reste à savoir quelle version coudre : tulipe ou solaire ? Suite au prochain épisode.

 


Mes autres recyclages de vêtements


 

25 novembre 2016

Morning in Engelberg, façon barbe à papa

Un des seuls avantages de ce temps maussade automnal, c'est que je peux enfin porter mon pull doudou, que j’aime nommer mon pull barbe à papa.

Morning 2.JPG

Autant être franche, le « Morning in Engelberg » de Nadia Crétin-Léchenne ne m’avait pas spécialement conquise. Je trouvais le modèle sympa mais pas au point de me mettre à le tricoter. Jusqu’au jour où Maryline s’est lancée dans sa réalisation. A voir son avancée lorsqu’elle amenait son ouvrage lors de nos tricothés, la vitesse à laquelle elle à l’a terminé, 3 semaines il me semble, et surtout le résultat final,  j’ai changé d’avis. De plus, à la même période, j’ai trouvé sur pelotesdelaine.com un lot de laine bluesky extra dans ce si joli rose, j’y ai vu le combo parfait, et surtout j’y ai vu le signe que je devais réaliser ce pull à mon tour.

Tricoté en aiguilles circulaires n°5, mon pull est monté très vite. Moins de 5 semaines pour le voir terminé. Aucune couture, aucune maille à relever : mon rève de tricotteuse.

Les explications sont claires, je n’ai rencontré aucune difficulté. Même la torsade a été réalisée sans encombre, car c’était une grande première pour moi, je n’avais encore jamais osé les torsades. Finalement, ça n’a rien de bien compliqué, je regrette même de ne pas avoir essayé plus tôt.

Première fois également que je tricotais de la laine Blue Sky Extra, et ce fut une belle découverte. Vu son prix, je ne sais pas si j’aurais l’occasion d’en retricoter un jour, mais je ne louperais pas l’occasion si elle se présentait. Un mélange 50% mérino / 50% baby alapaca d’une douceur incroyable et un véritable bonheur à tricoter. Et cette couleur, toute aussi douce à l’œil qu’au toucher, me faisait penser à de la barbe à papa. C’est donc naturellement, que lorsque j’en parlais avec les copines du tricot’thé, j’avais tellement de mal à bien prononcer le nom de Morning in Engelberg, qu’il a fini par être rebaptisé en Morning Barbe à papa.

Morning face.JPG

Morning dos.JPG

Morning.JPG

Terminé au printemps, j’ai bien tenté de le porter aussitôt fini, mais je n’ai tenu que 5 minutes, j’avais beaucoup trop chaud. J’ai du attendre, un peu frustrée je l’avoue, que l’automne s’installe et que les températures diminuent pour le mettre sur mes épaules. Il est comme je l’espérais, doux et chaud. J’avais un peu peur que sa laine picotte, je suis très sensible de ce côté-là, mais pas du tout. Il  va être sans conteste, mon pull doudou de cet hiver.

 

Et vous, qu'en pensez-vous ? Ce pull ne vous fait-il pas penser à de la Barbe à Papa ?

 


Petit récap :


Mes autres tricots


 

15 novembre 2016

Une pavot parmi les fleurs

2 ans que ce tissu attendait patiemment d'être cousu... 2 ans que j'avais craqué pour ce tissu chez Mondial Tissus, avec ce fil noir et gris dessinant de larges fleurs sur cette laine bouillie blanche immaculée, sans savoir en quoi il finirait, une veste surement, mais laquelle ?

Après quelques recherches, le modèle de la veste Pavot de Deer and Doe s'est imposée comme une évidence... une coupe féminine, une taille cintrée... mais j'aimais tellement ce tissu, que j'avais peur de le couper, jusqu'au mois dernier, où j'ai enfin pris mon courage à deux mains, et je me suis lancée dans sa couture :

Pavot deeranddoe.JPG

Quel plaisir de coudre cette veste ! Comme à chaque fois avec Deer and Doe, les explications sont claires et les pièces s'alignent impeccablement bien. Coupée en taille 44, elle tombe bien, et je peux la fermer sans problème même avec un pull en dessous.

J'ai toutefois apporté quelques modifications :

  • La jupe a été raccourcie d'une trentaine de centimètres
  • Le col claudine a été oté volontairement, pour ne pas trop surcharger la veste, vu le motif du tissu
  • Les boutonnières n'ont pas été thermocollées, pour ne pas créer trop d'épaisseurs
  • En cousant les boutons, j'ai rajouté de petits boutons à l'arrière pour protéger le tissu

La jupe de la veste ayant été raccourcie, les poches avaient tendance à dépasser de la veste. Pour remédier à ce petit désagrément, j'ai suivi le conseil de Carmen, Gagnante de la première saison de l'Emission Cousu Main, venue nous rendre visite à l'un de nos tricot'thé, lors de sa venue à Reims, en cousant les poches à l'intérieur de la veste par un point invisible caché dans l'ourlet de la veste.

Pavot 2.jpg

Pavot détails.jpg

Pavot dos.jpg

Pavot ouvert.jpg

Pavot lol.jpg

J'aime tellement ma nouvelle veste qu'elle ne quitte plus mes épaules. Elle est très confortable et assez chaude pour une veste de mi-saison. Cependant si les températures continuent à diminuer, il va falloir que je l'abandonne quelques semaines au profit d'un manteau plus chaud. J'ai bien pensé lui faire une doublure, idée que j'ai finalement abandonnée, du moins pour l'instant...

Et vous ? Que pensez vous de ma nouvelle veste ?

 

Abracadacraft bande_pour-article_blog-10


Mes autres cousettes Deer and Doe


 

Enregistrer

02 novembre 2016

Princess Fiona, le Pull

Les températures baissent, l’automne s’installe, l’heure est venue de ressortir les tricots et de vous présenter mon pull Princess fiona terminé au printemps.

Princess Fiona Sweater.jpg

Quand j’ai découvert ce modèle d’Amy Miller sur Ravelry, j’ai tout de suite été conquise par son originalité. Une forme trapèze sympa et surtout une dentelle à la forme asymétrique qui fait tout le charme de ce pull. L’intérêt de tricoter ou de confectionner sa garde-robe est ne de pas porter les mêmes vêtements que tout le monde, et ce patron en est l’exemple même.

Pour la laine, j’ai opté pour de la Cascade Yarns Venezia Sport, coloris 196, un mélange de mérino et de soie très agréable à tricoter, dénichée sur pelotedelaine.com. Un site Internet qui vend des lots de laine de marque à prix tout doux.

Princess Fiona.jpg

Ce pull est également original par sa construction. C’est un Top Down sans aucune couture puisqu'on commence par tricoter les épaules, le dos puis le devant, juste en relevant des mailles, avant de rassembler le tout sur les aiguilles circulaires pour tricoter la suite en rond.

Bien que le patron soit en anglais, il est facile à suivre. Une fois le schéma de la dentelle compris, il se mémorise très vite. Seule modification, j’ai choisi de ne pas faire autant d’augmentations que préconisé dans le patron, pour garder la forme trapèze sans pour autant avoir un effet « tente ».

Petit couac de ma part, j’ai raté mes rangs raccourcis en ne reprenant pas bien mes mailles, ce qui donne une légère démarcation qui heureusement ne se voit pas puisqu’elle est située au niveau des emmanchures.

Princess Fiona Face.jpg

Princess Fiona Dos.jpg

Princess Fiona dentelle.jpg

J’ai pris beaucoup de plaisir à tricoter ce modèle. Il est très agréable à porter, de part sa douceur, et de part sa forme légèrement trapèze qui cache discrètement les bourrelets disgracieux. Les manches sont un peu serrées, mais c’est bien le seul reproche que je peux lui faire car je l’aime d’amour mon nouveau pull. Je le porte d’ailleurs régulièrement, au point qu’il bouloche déjà. J’espère que cela ne va pas trop s’aggraver dans le temps.

 


Petit récap :

  • Patron : Princess Fiona d’Amy Miller
  • Laine : 3,5 écheveaux Cascade yarns Venezia Sport, Coloris 196
  • Aiguilles circulaires n°3,5 et n°3 pour les côtes

Mes autres tricots


 

Posté par larsouille à 07:39 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

10 octobre 2016

Jupe Rachel

Les vacances sont finies, et les cousettes sont désormais plus automnales.

Jupe Rachel.jpg

C'est bien une jupe que je vais vous présenter aujourd'hui. Un des avantages de la couture, c'est qu'en cousant mes jupes moi-même, j'arrive à en porter ! Chose qui était loin d'être évident auparavant.

J'avais craqué sur le modèle de la jupe Rachel du Magazine La Maison Victor de Janv/Fév 2016, mais je voulais trouvé LE tissu qui la mettrait en valeur, jusqu'au jour où je suis tombée sur ce jacquard chez Mondial Tissus. J'ai flashé sur ces couleurs... et après quelques jours de vacances, me voilà avec une nouvelle jupe dans ma garde-robe.

Jupe Rachel détail.jpg

Coupée en taille 42 (il faut au moins ça pour y caser mes bourrelets !) selon le tableau des tailles, et la jupe me va bien, sans me serrer la taille...

La réalisation s'est passée sans encombres, si ce n'est le passage où j'ai cousu ma ceinture à l'envers.... mais cela est bien une étourdie de ma part, et aucunement un problème d'explications, qui sont claires et limpides, comme à chaque fois avec la Maison Victor. Je commence à être fan des réalisations de ce magazine... et ma to-do list ne cesse d'augmenter de leurs modèles.

La ceinture a été coupée volontairement dans le sens inverse du droit-fil, pour lui donner une touche constrante avec le restant de la jupe. Même la pose de la fermeture éclair s'est bien passée, même si elle n'est pas invisible comme sur le modèle. Tout simplement parce que j'ai pioché une fermeture éclair de mon stock qui s'accordait aux couleurs de ma jupe.

Finalement le plus compliqué a été de caser toutes les pièces dans mes 85cm de tissu - voilà ce qui se passe quand on choisi un tissu pour un modèle et qu'on n'a pas le métrage nécessaire sous les yeux - et les raccords pour lesquels je me suis plutôt bien débrouillée.

Jupe Rachel Poches.jpg

Jupe Rachel Dos.jpg

En enfilant ma jupe terminée, j'ai eu un peu peur de l'effet meringue que j'avais sous-estimé. Mais après avoir porté ma jupe à plusieurs reprises, je la trouve très confortable et assume désormais très bien son côté bouffant.

Toutefois je doute un peu de la qualité du tissu. En allant faire les photos, j'ai du frôler d'un peu trop près un mur en crépis qui a agripé des fils du tissu. J'ai réussi à rattraper le coup pour que ça ne se voie pas. Reste juste à espérer que ce malencontreux incident ne se répète pas trop souvent...

Jupe Rachel face.jpg

Et vous, que pensez vous de ma nouvelle jupe ?

 


Mes autres réalisations La Maison Victor


 

Posté par larsouille à 07:36 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , ,